• BIENVENUE SUR LE PORTAIL D'ECHANGE D'INFORMATIONS CHIMIQUES-AFRIQUE FRANCOPHONE

Composante 1:

Élaboration d'un modèle de cadre législatif et réglementaire complet en matière de produits : les pays rédigeraient une nouvelle législation sur les produits chimiques.

Composante 2:

Renforcement de la capacité de mise en œuvre administrative dans les pays participants. Cela  vise à conforter les connaissances et les compétences du personnel national en  charge de l'environnement et des autres ministères impliqués dans le projet.

Le projet vise à sensibiliser les autorités judiciaires du pays afin d'améliorer leur capacité à juger les cas de violation de la Convention de Stockholm et la législation nationale sur les produits chimiques.

Composante 3:

Système coordonné de sensibilisation et de diffusion de l’information.

Fondé sur une version revitalisée du réseau d’information sur le commerce des produits chimiques (CIEN), ce système se transforme en un cadre de gestion des connaissances. La composante entreprend également la sensibilisation des communautés vulnérables aux POPs et au plus haut niveau, au sein des ministères et au niveau des communautés économiques régionales. Le projet de la CEDEAO a également inclus une sensibilisation accrue dans le secteur de l’éducation.

Composante 4:

Suivi et évaluation du projet

Formation des douaniers

 

Aller au haut